Jean de La Fontaine

16 ноября, 2008, 9:53

Le grand fabuliste français Jean de La Fontaine (1621—1695) naquit à Château-Thierry en 1621. Il hérita de son père la fonction de maître des Eaux et forêts, mais vint s’installer à Paris et mena, grâce à ses protecteurs, une vie paisible, légère, exempte de soucis. Puis il retourna à Château-Thierry et y exerça sa charge pendant vingt ans, parcourant en tous sens les bois environnants, surveillant la pêche et la chasse.

En 1654, il publie une adaptation en vers de l’Eunuque de Térence, puis un poème (Adonis), une églogue dramatique (Climène), d’autres poèmes, des madrigaux, des épitres, des ballades, des élégies, des odes, un roman de style précieux (Les amours de Psyché et de Cupidon), enfin, des Contes et nouvelles en vers de caractère licencieux. Ainsi il a tenté tous les genres, mais il n’a brillé vraiment dans aucun d’eux. Дальше -> интереснее

Le Corbeau et le Renard

16 ноября, 2008, 9:31

Вы читали в школе басню Крылова «Ворона и лисица»? Что ж, не менее интересно прочесть ее на французском языке, а выучив наизусть Вы удивите гостей своими познаниями на французском языке! Итак, Жан де Лафонтен:

LE CORBEAU ET LE RENARD

Maître Corbeau, sur un arbre perché,

Tenait en son bec un fromage.

Maître Renard, par l’odeur alléché,

Lui tint à peu près ce langage:

«Eh bonjour, Monsieur du Corbeau. Дальше -> интереснее

Le Cochet, le Chat et le Souriceau

16 ноября, 2008, 9:26

Жан де Лафонтен написал много различных произведений в разных жанрах. Но известен он, прежде всего, своими баснями, которые уже много лет радуют читателей оригинальностью, юмором и высмеиванием человеческих пороков.

LE COCHET, LE CHAT ET LE SOURICEAU

Un souriceau tout jeune, et qui n’avait rien vu,

Fut presque pris au dépourvu.

Voici comme il conta l’aventure à sa mère:

«J’avais franchi les monts qui bornent cet État,

Et trottais comme un jeune rat

Qui cherche à se donner carrière,

Lorsque deux animaux m’ont arrêté les yeux:

L’un doux, bénin et gracieux,

Et l’autre turbulent, et plein d’inquiétude.

Il a la voix perçante et rude,

Sur la tête un morceau de chair,

Une sorte de bras dont il s’élève en l’air

Comme pour prendre sa volée,

La queue en panache étalée.» Дальше -> интереснее

Le Chêne et le Roseau

16 ноября, 2008, 9:18

Новые басни Жана де Лафонтена на французском языке!

 

LE CHÊNE ET LE ROSEAU

 

Le chêne un jour dit au roseau:

«Vous avez bien sujet d’accuser la nature:

Un roitelet pour vous est un pesant fardeau.

Le moindre vent qui d’aventure

Fait rider la face de l’eau .

Vous oblige à baisser la tête:

Cependant que mon front, au Caucase pareil,

Non content d’arrêter les rayons du soleil,

Brave l’effort de la tempête. Дальше -> интереснее

La Cigale et la Fourmi

16 ноября, 2008, 9:08

будьте внимательны и не пропустите все самое интересное — на страницах нашего сайта перед Вами открывается удивительный мир басен Жана де Лафонтена. На французском языке популярная басня «Стрекоза и муравей» звучит не менее поучительно…

LA CIGALE ET LA FOURMI

La cigale, ayant chanté

Tout l’été,

Se trouva fort dépourvue

Quand la bise fut venue.

Pas un seul petit morceau

De mouche ou de vermisseau. Дальше -> интереснее